Abonnez-vous à la newsletter

Les questions marquées d'un * sont requises.

Espace pub


Retail – la French Expertise s’exporte de Paris à New-York

New York

Berceau des tendances du retail, Paris est une capitale incontournable pour le rayonnement des enseignes et marques internationales. New-York se veut quant à elle le laboratoire mondial du retail.

Pourquoi les retailers français choisissent New-York pour tester leurs projets ? Pourquoi la French Expertise fait-elle un carton outre-Atlantique ? Ces deux villes, symboles du retail, sont-elles complémentaires ?  

Mike Hadjadj

Mike Hadjadj, co-fondateur du réseau iloveretail.fr, pour Paris Retail Week

Paris, le berceau des tendances du retail

Première destination touristique mondiale, Paris est reconnue pour son savoir-faire dans le domaine du luxe notamment. Plusieurs maisons historiques sont nées et prospèrent encore et toujours dans cette capitale de la mode à l’image de Louis Vuitton, Christian Dior, Lancôme, Cartier… Nombreuses sont les enseignes et marques internationales à souhaiter s’y installer. La capitale rassemble en effet tous les facteurs nécessaires aux retailers : un historique et des infrastructures de charme, l’affluence d’une clientèle touristique et l’image de la Parisienne, associées aux expériences shopping qu’offre Paris.

Contrairement à New-York où la segmentation des magasins s’est naturellement faite par quartiers – le tourisme à Times Square, le luxe sur la 5th avenue, les nouvelles marques à Soho -, Paris est une attraction retail dans sa globalité. Fer de lance de la French Touch, le luxe est présent partout : au Faubourg St Honoré, à Saint-Germain des Près, dans le 7ème  arrondissement, dans le 16ème, rue de Sèvre, sur les Champs Elysées, dans le Marais… Sans oublier la représentation des marques de luxe au Bon Marché, au BHV Marais, chez Franck & Fils, ou bien entendu aux Galeries Lafayette et au Printemps.

Les idées novatrices de commerce fleurissent dans la capitale française. Cependant, les grands espaces accessibles au retail dans les quartiers attractifs sont sur-sollicités. C’est pourquoi il est nécessaire pour les retailers de tester leurs innovations dans un autre lieu, pour ensuite les implanter durablement à Paris. New-York se veut ainsi le terrain de jeu des retailers français. 

New-York, le laboratoire test des projets Français innovants

New York

New-York a des atouts spécifiques contre lesquels Paris a du mal à rivaliser en termes d’espaces et de politique d’emploi. Son architecture, la grandeur de ses surfaces et ses buildings, permettent aux marques de s’exprimer davantage physiquement en présentant des gammes plus larges et en théâtralisant leurs enseignes.

De plus, en matière d’emploi, les USA ont des charges salariales moindres ce qui permet aux retailers d’employer deux fois plus de personnel en boutique qu’en France. Moins besoin donc d’investir dans les technologies pour pallier un potentiel manque de conseil personnalisé en magasin. Par ailleurs, la précarité de l’emploi est un facteur clé de différenciation entre New-York et Paris : un vendeur qui n’est ni motivé ni serviable, qui ne développe pas la culture de l’enseigne, est facilement remplaçable dans l’heure aux Etats-Unis. Cette donnée pousse le personnel en magasin, nombreux, à ne pas se reposer sur leurs acquis et à s’impliquer entièrement dans l’image et l’histoire d’une marque et ainsi de développer une culture du service client unique.

La French Expertise s’exporte à New-York

Alors oui, quand de plus en plus d’enseignes américaines s’implantent avec succès en France avec un simple copier/coller de leur concept, les retailers Français jouent la carte de la French Expertise tout en se faisant caméléons. Si la quasi-totalité des enseignes du Top 50 des marques de luxe françaises sont déjà installées à New-York, elles se veulent subtiles, utilisent leur culture du luxe et la force de leurs produits, tout en s’adaptant aux villes, à leurs habitants et à leurs habitudes de consommation locales : elles se muent au cas par cas.

Parmi les entreprises françaises qui réussissent dans l’adaptation de leurs concepts à l’environnement local sans perdre leur ADN, nous pouvons citer Chanel qui a su prendre ses marques à New-York grâce au relooking de son store avec une ambiance façon Soho, la mise en scène de Saint-Laurent Paris en mode bling-bling classe mais également la marque française de maroquinerie de luxe Jérôme Dreyfuss dont la boutique de Soho est sa plus vaste et celle qui embauche le plus de conseillers.

Enfin, le bien connu Sephora qui a déjà autant de magasins à New York qu’à Paris, teste régulièrement ses nouveaux concepts et innovations outre-Atlantique avant de les réimporter en France s’ils sont validés et pertinents. Citons par exemple la première présentation de l’identité rouge et noir, l’encaissement sans caisse fixe, l’application de coaching digital « Find your Fragance », un espace dédié aux faux cils, la zone « Beauty to Go », etc…

Ainsi, il est indéniable que Paris et New York bénéficient de spécificités propres à leur environnement et leur culture. Il est à noter que la French Expertise est devenue une valeur sûre, appréciée tant en France qu’aux Etats-Unis. Véritable atout, il est à parier que cette French Expertise, avec ses innovations et sa culture du luxe, s’exporte davantage aux quatre coins du monde. 

Télécharger l'avis d'expert