Abonnez-vous à la newsletter

Les questions marquées d'un * sont requises.

Espace pub


6 questions à Keyneosoft

Alexandre Mayaud 2
Alexandre Mayaud

Alexandre Mayaud, fondateur de Keyneosoft

Pouvez‐vous nous décrire votre activité en quelques mots ?

Notre métier, c’est de connecter le point de vente et le digital. Keyneosoft est l’architecte du point de vente connecté. Depuis plus de 10 ans, on accompagne les enseignes de retail sur la digitalisation de leurs magasins. Mais nous ne le faisons pas comme tout le monde : nous nous appuyons sur nos experts en User expérience et parcours utilisateurs, et quand cela est nécessaire sur notre middle ware Keybuild, dédié aux projets de commerce connecté.

Basés à Lille et à Paris, nous comptons aujourd’hui plus de 40 collaborateurs. Sur le salon, c’est Keyneosoft, la marque amirale de Keyneo Group (qui regroupe Keyneosoft, La Mobilery : agence mobile first, Smart Object : idéateur d’usages autour de l’IoT), qui sera mise en avant.

Quelles sont les fonctionnalités phares de vos produits / services ? Quelles nouveautés allez-vous mettre en avant ?

Sur le salon, nous adresserons trois familles de besoin :

  • Le client connecté : C’est tout ce qui va permettre au client avant, pendant et après son passage en magasin, d’avoir une expérience d’achat plus fluide, plus sympa, plus facile. Cela comprend des solutions comme le self-scanning, la dématérialisation de la file d’attente, l’appel d’un vendeur en magasin, la possibilité d’échanger en ligne avec un conseiller, la carte de fidélité dématérialisée ou encore le store locator. Nous proposons donc des solutions de guide d’achat dernière génération, sur le smartphone des clients, laissant une bonne place à la réalité augmenté et aux interactions mobiles contextualisées en magasin (beacons, pushs notifications..).
  • Le vendeur connecté : Ce qui va aider les forces de vente à être plus efficiente dans leur métier. Depuis sa tablette/phablette, et au côté de son client, le conseiller peut accéder : à un catalogue élargi, à de l’information produit, aux stocks multi canaux, faire un devis, passer une commande, enrôler un client, l’encaisser, enrichir la fiche client ou le CRM.  C’est aussi un puissant outil pour réaliser des tâches de back office : gestion des rdv, réception des marchandises, édition d’étiquettes, réapprovisionnement, inventaires…
  • Commerce omnicanal : tout le lien entre le on et le offline, et la facilitation de l’achat et le retrait en point de vente. Cela passe notamment par la mise en place de solutions de click and collect, de drive, avec retrait en lockers, dans une camionnette ou la voiture du client,…

Et pour mettre en musique toutes ces solutions, nous pouvons nous appuyer sur notre middleware maison, Keybuild, qui permet de s’interfacer avec tout le back end du Système d’Information du magasin (caisses, fidélité, solution e-commerce) et d’exposer des services dédiés aux projets et contexte du magasin connecté.

Quelles sont les tendances de votre marché ?

Pour nous, il y a 3 tendances fortes autour du commerce augmenté :

  1. Tout devient mobile, pour le client mais aussi pour le vendeur. Il s’agit de rendre le vendeur « sachant » et mobile en point de vente, et de permettre au client de commander, interagir avec les produits, sa communauté, l’extérieur quand il veut et où qu’il soit.
  2. Le nouveau rôle du vendeur, pivot de la relation client : il va interagir avec son client, personnaliser la relation car il est connecté !
  3. La fluidité des parcours shopping par la mise en place de solutions permettant d’adresser et de fluidifier les files d’attente en magasin : solutions de gestion de prise de rdv, de virtualisation du ticket de file d’attente, le queue boosting, le call vendeur. 

Qui sont vos clients actuels et quelles cibles souhaiteriez-vous toucher ?

Nos clients actuels sont les grandes enseignes de distributions, GSA, GSB, GSS… Nous travaillons par exemple avec Auchan, Système U, Leclerc, Carrefour, Boulanger, Ikea, Marionnaud, Leroy Merlin, Bricomarché, Expert & Connexion, Decathlon, Micromania…

Nous souhaitons continuer à travailler avec des enseignes de ce type, à les accompagner dans leur transformation digitale et leur combat pour apporter à leurs clients une vraie expérience d’achat sans couture, qui mixe les avantages du on et du offline. Nous nous intéressons aussi beaucoup à Ubériser leur métier et inventer avec eux de nouveaux modèles de distribution et de livraison.

Qu’est-ce qui motive votre décision d’exposer sur Equipmag ?

En tant que pionner de la digitalisation des lieux de vente, impensable pour nous de ne pas y être !

Chez Keyneosoft, on est convaincu que le digital, lorsqu’il se combine avec les magasins, est la recette gagnante du commerce. Car les clients aiment les magasins, ont besoin de relations et conseils d’un vendeur mais les clients vivent dans un monde 3.0, il faut donc que les points de vente s’adaptent à cette nouvelle façon de consommer. Ce sont ces convictions que nous transformons en solutions, que nous allons présenter lors d’Equipmag. 

Que pensez-vous de la création de Paris Retail Week et de la tenue conjointe avec E-Commerce Paris ?

C’est une évidence. On ne peut plus imaginer le magasin et le online comme deux silos indépendants. Ça fait maintenant des années que ces deux canaux s’enchevêtrent, notamment avec la place incontournable du mobile dans les parcours d’achat. Il nous semble parfaitement naturel que ces deux mondes n’en fassent plus qu’un à l’occasion de la Paris Retail Week. 

www.keyneosoft.com